Imaginez le goût de la vanille qui fond dans votre bouche… Vous voilà replongé en enfance entre le souvenir des cornets de glace, l’odeur d’un gâteau d’anniversaire qui cuit dans le four… Ce petit goût si particulier est encore meilleur lorsqu’on le déguste à Tahiti Et Ses Îles, le seul endroit au monde où l’authentique gousse de vanille tahitienne est cultivée.

La dégustation de la vanille de Tahiti est une expérience tout à fait différente. Elle est complexe et utilisée dans la cuisine tahitienne pour les plats sucrés et salés. L’extrait de vanille de Tahiti est un luxe pour les papilles, un arôme exotique et même sensuel qui n’a rien à voir avec les versions synthétiques appelées vanilline, un produit chimique que l’on trouve dans la pulpe de bois. Lorsque vous comprendrez tout le processus nécessaire à la culture d’une seule gousse de vanille de Tahiti, vous comprendrez pourquoi elle est la deuxième épice la plus chère et la plus précieuse au monde, après le safran. La vanille de Tahiti est unique, car il s’agit en fait d’un hybride de deux espèces d’une orchidée sélectionnées pour créer la Vanilla tahitensis ou vanille de Tahiti. Sa production est un processus qui demande un travail minutieux et de nombreuses mains délicates pour de petites récoltes.

Culture des gousses
de vanille de Tahiti

Près de 80 % des gousses de vanille tahitienne sont cultivées sur l’île de Taha’a, une île de 56 km² située dans les Îles de la Société, à l’est de Tahiti. Le mode de pollinisation est incroyable : c’est aux mois de juillet et de septembre, lorsque les plantes fleurissent, que les agriculteurs se lèvent tôt pour polliniser… à la main chaque fleur d’orchidée ! La saison est très courte et chaque fleur ne s’épanouit que pendant environ six heures. Le cultivateur doit agir vite, avec délicatesse, pour s’assurer que chaque fleur est pollinisée avant qu’elle ne se referme et ne se fane.

Contrairement aux autres espèces de vanille, la vanille de Tahiti doit être cueillie à maturité, c’est-à-dire qu’elle doit mûrir sur la liane avant d’être récoltée. La gousse de vanille subit un long processus avant d’être prête à être vendue. Au total, il faut environ neuf mois pour obtenir une gousse de vanille séchée destinée à un usage culinaire. Pour transformer le fruit inodore en une gousse de vanille parfumée à point, il faut d’abord la laver, puis la placer au soleil pour qu’elle entre dans une phase de séchage et de maturation. L’extrait de vanille tahitienne pure à 100 % peut être utilisé à de nombreuses fins culinaires. Chez vous, placez votre vanille de Tahiti dans un pot de sucre ou une bouteille de rhum (de préférence du rhum de Tahiti !) et laissez-la infuser pendant plusieurs semaines.

Où acheter l’authentique vanille de Tahiti ?

Pour acheter de la vanille de Tahiti lors de votre prochaine visite, prévoyez de vous arrêter au Marché de Papeete à Tahiti. Il est également possible de visiter des exploitations de vanille tahitienne à Taha’a, Raiatea, Huahine. C’est là que vous pourrez vraiment apprécier l’art de la vanille de Tahiti.

Enfin, visitez une authentique ferme de vanille de Tahiti sur l’île de Taha’a. Paradis tropical, Taha’a partage son lagon avec son île sœur, Raiatea. La beauté du lagon rivalise avec celle de Bora Bora, avec ses eaux cristallines et ses scintillements dans des tons d’azur, de bleu céruléen et de bleu foncé. Lors de votre séjour, prévoyez la visite d’une authentique plantation de gousses de vanille tahitienne.

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu